AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Wilhelmia Sofia Pankhurst_*{{FINIE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Wilhelmia S. Pankhurst

avatar

Féminin nombre de messages : 4
age : 26
copyright : sfu
pseudo : Sixfeetunder
date d'inscription : 16/08/2009

Pensine
année du personnage: Septième Année.
animal: Lapin Noir.
notes: Plutôt bonnes.

MessageSujet: Wilhelmia Sofia Pankhurst_*{{FINIE   Dim 16 Aoû - 15:41

Wilhelmia Sofia Pankhurst
*« Faites ce que je dis, pas ce que je fais.»

âge & année d'étude ; 17 ans // 7ème Année
date & lieu de naissance ; 8 octobre 1997 à Stafford.
origines & pureté ; Mère Anglaise, Père Irlandais // Question pureté, Wilhelmia est de sang mêlé bien que tout le monde pense que sa famille est de sang pur. En effet, du côté de son père, tout est impeccable, pas le moindre misérable moldu s’est faufilé dans l’arbre généalogique. Par contre, ce n’est pas le cas de la famille de sa mère, qui elle a des ancêtres bel et bien moldus. La raison de ce mariage ? La famille de sa mère possédait une fortune qui ne cesse encore de s’accroître de jour en jour tandis que son père était en chute libre. Comme quoi, l’argent peut faire des miracles.
orientation sexuelle ; Hétérosexuelle


SixFeetUnder
*« I'm a good girl, i promise ! »

    âge ; 18
    temps de connexion ; 6/7 pendant les vacances, mais lors de la rentrée, beaucoup moins.
    comment as-tu connu le forum et comme le trouves-tu ? Je suis tombée sur ce forum grâce à un partenariat, ensuite, je trouve le forum très beau, et le reste fort sympathique, le contexte me plaît énormément ! x)
    votre personnage est-il un personnage vacant ? Oui, poste vacant de Némésis L. Rose.
    personnalité sur l'avatar ; Rosie Huntington-Whiteley
    Code:
    Rosie Huntington-Whiteley [color=lightblue]►[/color] [i]Wilhelmia S. Pankhurst[/i]


Dernière édition par Wilhelmia S. Pankhurst le Dim 16 Aoû - 20:00, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wilhelmia S. Pankhurst

avatar

Féminin nombre de messages : 4
age : 26
copyright : sfu
pseudo : Sixfeetunder
date d'inscription : 16/08/2009

Pensine
année du personnage: Septième Année.
animal: Lapin Noir.
notes: Plutôt bonnes.

MessageSujet: Re: Wilhelmia Sofia Pankhurst_*{{FINIE   Dim 16 Aoû - 20:01

hominum revelio
*« somebody help me »

    Par Merlin ! Qu’avait-elle donc fait pour subir autant d’injustices ? Pourquoi fallait-il donc qu’on s’acharne sans cesse sur elle ? Malgré ses efforts pour paraître parfaite et irréprochable, il ne se passait pas un instant sans que sa famille vienne l’humilier, l’écraser. Toujours un peu plus, toujours beaucoup plus loin. Il n’y avait aucune limite à leur monstruosité, et même encore aujourd’hui, ils ne s’en lassaient pas. Mais le temps où la jeune fille sanglotait et s’enfuyait en courant était révolu. À 17 ans, la sorcière encaissait en silence mais au moins, elle était capable de rester de marbre face aux insultes. Depuis le temps, elle s’était forgée un bouclier qui repoussait aisément les attaques gratuites de ses ennemis. Et c’est sans doute pour cela, que ses frères et sa sœur prennaient plaisir à la provoquer, parce qu’ils ne supportaient pas son manque de réaction. Pourquoi elle ne pleurnichait plus ? Pourquoi ne réagissait-elle plus ? Ils voulaient jouer avec ses nerfs, la voir exploser. Hélas pour eux, Wilhelmia ne leur fera pas cet honneur. Oui, grâce à eux, notre jolie anglaise n’était plus la même. Sa joie de vivre s’était éteinte tout comme la lueur malicieuse dans ses yeux. Elle n’était plus qu’une coquille vide qui marche, mange, étudie et dort. Alors que lorsqu’elle n’étais pas plus haute que trois lutins de Cornouailles, elle aimait faire des farces et s’amuser, Wilhelmia passait le plus clair de son temps plongé dans un bouquin, seule. Son seul moyen d’évasion semble être les livres et les études, et beaucoup de ses camarades la qualifient de frigide. Son mauvais caractère fait fuir comme la peste, et ses paroles acides achèvent les imbéciles qui tentent de l’approcher. Devenir froide et hargneuse était son unique moyen de protection.

      SOFIA – Wil’ ?
      BASILICA – Cette gamine a toujours la tête ailleurs, c’est incroyable !


    Les diners en famille était toujours le moment que Wilhelmia détestait le plus. En fait, tout ce qui ressemblait à des réunions familiales l’horripilait. Il n’y avait aucun moyen d’y échapper, et c’était toujours elle qui s’en prenait plein le chaudron. Rêvasser étant un moyen efficace pour être absente, ses tentatives n’en restaient pas moins un échec. Et aujourd’hui ne faisait pas exception.
    La plus jeune sorcière se redressa légèrement, maintenant de retour parmi les membres Pankhurst. Son visage aux traits fins et inexpressifs se tourna lentement vers sa mère, ignorant la remarque désobligeante de sa sœur aînée et des soupirs méprisants de ses frères. Elle haïssait sa famille.

      WILHELMIA – Oui mère ?
      SOFIA – As-tu…
      ALASTAIR – Écoutais-tu un traître mot de ce que nous disions ? Ne comprends-tu pas que ceci est un sujet primordial ? Non, il faut que tu rêvasses aux moments les plus cruciaux !
      WILHELMIA – Veuillez me pardonner père, auriez-vous la bonté de répéter ?
      ALEKSEY – Et elle se permet d’être insolente en plus de ça !
      JASPER – Pauvre fille…


    Le cœur se serrant douloureusement, la sorcière se retint de jeter un regard meurtrier à ses frères, pour garder un visage neutre vers son père, qui, elle le savait, l’observait minutieusement et ne perdrait pas l’occasion de lui hurler davantage dessus au premier écart de conduite. Il vénérait ses fils tout comme sa chère Basilica qui avait intégré les rangs du mage noir, pour sa plus grande fierté. Pour tous, Wilhelmia était la tâche qu’ils s’efforçaient de frotter pour la faire disparaître. Mais cette dernière n’avait pas l’intention de s’effacer aussi facilement bien que celle-ci se demandait encore pourquoi elle se battait pour cette vie. Oui, pourquoi s’efforçait-elle alors que le suicide abrégerait si facilement ses souffrances ? Cette réponse, elle la connaissait pourtant bien. Trop lâche. Elle avait été incapable de sauter dans le vide de l’une des tours du collège, ni de se noyer dans sa baignoire. Elle était trop lâche pour se libérer.
    Le regard perçant de son père resta fixé sur elle une bonne minute avant qu’il daigne enfin reprendre la parole.

      ALASTAIR – En octobre, tu seras enfin majeur. Ce qui signifie que tu devras faire très vite tes preuves au seigneur des ténèbres pour intégrer nos rangs. Tu n’es plus une gamine désormais, et il te faut agir comme quelqu’un de responsable. Le seigneur des ténèbres va te donner une chance, ne la gaspille surtout pas, sinon tu sais très bien ce qu’il t’arrivera. Non seulement d’être renié, nous te traiterons comme exemple pour tous ceux qui osent défier le plus puissant des sorciers. Inutile de te dire que ce ne sera pas une partie de plaisir !
      WILHELMIA – Je ne vous décevrai pas père.
      ALASTAIR – De plus, il est temps pour toi de te marier.
      WILHELMIA – Puis-je savoir avec qui ?
      ALASTAIR – Tu le sauras en temps voulu. Mangeons !


    Comme à chaque repas, Wilhelmia avait l’appétit coupé. Tandis que nos deux elfes de maison apportaient le plat de résistance, un silence de plomb régnait dans la pièce. Chaque membre mangeait en silence, jusqu’à ce que sa sœur entame la conversation concernant une mission qu’elle avait effectué avec brio. Tous participaient, sauf Wilhelmia qui était de nouveau, plongée dans ses funestes pensées. Elle appréhendait le moment où elle devrait faire ses preuves. Y arriverait-elle ? En aurait-elle le courage ? Tout ce qu’elle désirait, c’était être tranquille, mais c’était bien trop demandé. Et puis, il y avait ce maudit mariage. Cette annonce n’était évidemment pas une surprise, elle n’était pas la première de la famille à qui on organisait le mariage. À la fin de l’année, non seulement elle devrait se marier, mais en plus, elle devrait servir un être méprisable. Son plus cher désir, était que le jeune Potter, reprenne le flambeau de son père, un véritable héro pour la jeune Wilhelmia, et achève sa mission. Un rêve qui lui semble irréaliste et impossible, mais un rêve qui lui donne encore espoir. Si un jour, le succès de cette mission reposait sur ses épaules, elle aiderait James Potter au péril de sa vie. Mais en attendant, elle obéirait à ses parents, car il était hors de question qu’elle se condamne inutilement, de plus, elle sera toujours plus efficace une fois dans les rangs du mage noir. C’était incroyablement risqué, mais la sorcière savait qu’elle n’avait pas le choix. Dans ses projets, Lord Voldemort y était exclu.
    Lentement, mais sûrement, la discussion glissa de nouveau sur la petite dernière. Alors que les elfes repartaient dans la cuisine, après avoir servi le dessert, Basilica parla de son sujet favori, à savoir Wilhelmia.

      BASILICA – J’espère que tu ne fréquentes plus cette petite indienne là… Comment elle s’appelle déjà ? Marie ? Non parce que cette fille fait vraiment vulgaire ! Sa mère ne fréquentait pas ce détritus de Potter ? Raison de plus pour rester loin d’elle.
      ALASTAIR – De qui parles-tu ?
      BASILICA – Une pauvre fille qui était en compagnie de Wilhelmia la dernière fois ! Souviens-toi, celle sur la photo !
      ALASTAIR – Mmmh oui, je m’en souviens. Évidemment que Wilhelmia ne la fréquente plus, n’est-ce pas ? Notre famille ne peut pas se permettre de fréquenter ce genre de racaille.
      JASPER – Le fils de X dit que notre jeune sœur la fréquente toujours, ainsi que d’autres du même genre.
      ALASTAIR – Est-ce vrai ?
      WILHELMIA – Non. Némésis n’a simplement pas compris que je ne voulais plus d’elle dans mes pattes.
      ALEKSEY – Voyez-vous ça…
      ALASTAIR – Eh bien sois plus clair, dorénavant si jamais tu continues de la fréquenter, ça ne sera pas sans sanction, et ce n’est pas parce que nous sommes pas à Poudlard, que nous pouvons pas trouver un moyen de nous informer.
      WILHELMIA – Oui, père. Puis-je me retirer ?


    La sorcière ne pouvait supporter davantage. Elle suffoquait. Après un hochement de tête d’Alastair, Wilhelmia embrassa sa mère et son père avant de prendre congé. Montant silencieusement les escaliers, la jeune fille se retenait d’éclater en sanglot. Némésis était sa seule véritable amie à Poudlard, la seule qui l’avait acceptée et comprise. Et bien que ses amis soient étranges, elle avait finit par les apprécier également. Leur compagnie était une véritable bouffée d’oxygène, et être forcé de couper les ponts avec des gens aussi extraordinaires lui faisait mal.
    Sa dernière année à Poudlard risquait d’être longue et affreusement difficile.


1366 mots


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Wilhelmia Sofia Pankhurst_*{{FINIE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La reine Sofia, d'Espagne, en visite en Haiti
» Répartition de Sofia Saint-James SD
» Coleen & Sofia ? Set fire to the Rain
» SOFIA •• Un'occhiata di sole
» Mission : Protection du camp de réfugiés [avec Sofia Nilindra]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hominum Revelio :: 

l'administration

 :: poudlard express
-
Sauter vers: