AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tristan A. Stevensen_ Le monde est un grand bal où chacun est masquée_ 10o%

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tristan A. Stevensen

avatar

Masculin nombre de messages : 4
age : 25
pseudo : Vert-pomme
date d'inscription : 03/08/2009

Pensine
année du personnage: 6 ème année
animal: Abys' - Chat de 2 ans -
notes: correcte

MessageSujet: Tristan A. Stevensen_ Le monde est un grand bal où chacun est masquée_ 10o%   Lun 3 Aoû - 0:45

Tristan Adamus Stevensen
*« I Love Rock'n'Roll »

âge & année d'étude seize ans & sixième année
date & lieu de naissance 15 juin; Blackpool ( Ecosse)
origines & pureté Origine Italienne et Ecossaise; Sang mêlé - Le grand père de son Grand père avait un père moldu ( C'est pourtant simple XD ) -
orientation sexuelle Bisexuel

hominum revelio
*« Un jour avec, un jour sans, un jour blanc, un jour noir... »


    _ Maman, est ce que ma petite soeur va grandir vite?
    « Un bébé ça grandit vraiment vite tu sais, mais elle sera toujours plus jeune que toi.»
    - Je serai toujours son grand frère alors?!
    « Mais bien sur mon chou, d'ailleurs Ambre t'aimeras vraiment, c'est certain. Je suis sûre que vous allez bien vous entendre.»
    _ Je vais toujours la protéger Maman et on sera inséparables!
    « Je n'en doutes pas une seconde Tristan!»


    _ _ _ _ _

    - Ambre ! Debouuuuuut !

    Comme presque tous les matins, Tristan venait d’entrer dans la chambre de sa soeur et s’était agenouillé près d'elle, lui hurlant ces quelques mots à l’oreille . Du haut de ses huit ans, il en faisait déjà voir de toutes les couleurs à sa soeur … La pauvre . Un petit sourire aux lèvres, il observa Ambre émerger peu à peu, maintenant habitué à être si brutalement tiré de son sommeil . Il ne tenait déjà plus en place et n’avait qu’une envie, que l’autre marmotte se lève pour qu’ils puissent aller prendre leur petit déjeuner, et ensuite jouer . N’y tenant plus, il secoua sa soeur dans tous les sens, bien décidé à le faire bouger de son lit .

    - Alleeeez, lèves-toi !

    Pauvre Ambre … Condamnée à vivre au quotidien avec cette espèce de pile électrique sur pattes . Et oui, petit déjà, Tristan était totalement invivable, avec son trop plein de peps, d’entrain, de joie, de tonus, de bonne humeur, de dynamisme et d’énergie . Un véritable enfer pour certains, un total paradis pour d’autres . Ça dépendait du point de vue . Toujours est-il que Ambre n’avait pas l’air décidé à bouger d’un pouce . Aux grands maux les grands moyens, Tristan attrapa la couverture et la jeta par terre, avant de se saisir des pieds de sa soeur, et de la tirer de son lit, de force . Grossière erreur, puisqu’un instant plus tard, il s’enfuyait de la chambre à toutes jambes, poursuivit par sa soeur qui, visiblement, n’était pas de très bonne humeur, brandissait une de ses peluches pour tapé son frère . Certes, il avait peut-être été un tout petit peu trop loin …

    - Mamaaaaaaaaaaaaaaaaaan !

    D’un bond, Tristan sauta par-dessus les escaliers et atterrit dans la Cuisine sur les genoux . Un bruissement de tissu lui indiqua qu’il venait de bousiller son troisième pantalon depuis le début de la semaine . On n’était que Jeudi . Même si, à vrai dire, c’était pour le moment le cadet de ses soucis . D’un geste, il se redressa, alors qu’il entendit sa soeur dévaler les escaliers à son tour . Gloups . Ne prenant pas même la peine de jeter un coup d’œil devant lui, il fonça tête baisser, et se heurta à quelqu’un de plein fouet . Aussitôt, il releva la tête, croisant le regard de sa mère . Il la contourna alors pour aller se cacher derrière elle, tandis qu'Ambre arrivait à son tour .

    - Qu’est-ce qui vous arrive les enfants ?

    - C’est Ambre, elle est méchante !

    - C’est lui qu'à commencé !

    - Non, c’est pas vrai !

    - Siiiii !


    Et ça continua ainsi, durant cinq bonnes minutes . La pauvre Sara ne savait plus où donner de la tête avec ces deux petits monstres qui ne cessaient de rejeter la faute sur l’autre à chaque seconde . Ils allaient finir par la rendre dingue . Heureusement pour elle, la porte s’ouvrit peu de temps après, laissant place à son mari qui revenait du potager . Aussitôt, les deux enfants cessèrent de se chamailler pour se jeter dans les bras de leur père, en hurlant un « Papaaaaaaaaaaa » plus qu’enthousiaste . Et voilà, leur petite querelle avait pris fin, aussi soudainement qu’elle était apparue .

    _ _ _ _ _

    Assit là, les yeux dans le vide, Tristan contemplait le néant, tellement proche de lui et qui partait tellement loin. L'infinit néant dans le regard, l'infinit néant de sa tristesse, un trou noir engloutissait toutes ses pensée, torturant son esprit tel une cruel berceuse. Il ne voulait qu'une seule chose, s'endormir, s'endormir pour ne plus jamais se réveiller. Un paisible sommeit pour ne plus jamais souffrir. Tristan voulait ce perdre dans cet infini à porté de bras. Il s'enfonça dans ce trou noir, dénué de lumière, dénué d'espoir et de joie. Il ne voulait plus se sentir vivre, si c'était pour resentir toute cette haine et cette tristesse. Il voulait tombé dans ce trou noir et ne jamais revenir... Son coeur était broyé, broyé par la violence de cette perte. Par le silences trop lourds des autres. Leurs regards vide. Tristan était brisé. Cette absence le bouleversait, sa force intérieure diminué. Il avait le sentiment d'être mal aimé et cela le rendait triste " Pourquoi eux et pas moi ? " C'était comme une injustice. Cela faisait 9 mois que ses parents étaient mort dans un crash de voiture - volante- , il était avec eux, pourtant ... Pourtant il n'était pas mort. Ce monde était cruel, Tristan ne supportait plus de faire comme si tout allait bien dans le meilleur des mondes. Il pensait que le monde l'avait contaminé de sa laideur.Son heure de bonheur ne l'avait pas encore contacté. C'était seulement l'éternel malheure qui frappé à sa porte, dans sont ombre. C'était comme survivre dans un univers qui ne voulait pas vous accepter. Personne ne pouvait comprendre. Ils ne le comprendraient jamais, perdre ses parents à 9 ans ce n'est pas quelque chose qui ne provoque rien. Ils étaient tous convaincu qu' Tristan ne pensait plus à cette histoire. Mais c'était impossible, comment on ne pouvait ne pas penser à ce genre de choses. Pourquoi tant de souffrances?Pourquoi tant de différences?La vie a toujours été un mystère, mais comment comprendre? Comment comprendre qu'elle permette une tel injustice ? Pourquoi elle lui avait pris ses parents ? Pendant que d'autres vivaient dans des situation rêveuses ? Qui pouvait expliquer pourquoi c'était lui qui avait été puni de cette manière ? Il n'avait pourtant jamais rien fait de mal. Sa vie d'avant était belle, merveilleuse voir même féerique. Maintenant elle n'avait plus aucune pitié... et il était seul contre elle.

    _ _ _ _ _

    Tristan repensait aux évènements passés, se demandant quand cela allait enfin se terminer. Probablement jamais... Le garçon s'extirpa de son lit, s'approchant de la fenêtre gelée par le froid. Le ciel semblait être en accord avec ses sentiments. Pourquoi se serait-il mit à neigé en plein été, autrement ? Cela importait peu. Du bout des doigts, le jeune Stevensen caressa l'un des carreaux de l'immense fenêtre, ne pouvant s'empêcher de frissonner en sentant le froid mordre sa peau. D'un regard rougit par les larmes, il se mit à scruter le jardin, s'émerveillant sous la blancheur immaculée qui recouvrait le sol. Ce décor avait le don de panser ses nombreuses blessures. Absorbé par sa contemplation, il n'entendit pas la porte s'ouvrir puis se refermer sur le corps d'une demoiselle. Ce n'est que lorsque le planché grinça sous ses pieds qu'il se retourna, restant coi devant sa soeur. Elle était censé dormir, il devait être onze heure, si ce n'était plus. Ambre, ne prêtant pas attention au regard surpris qu'il lui adressa, s'avança et s'installa sur son lit, le gratifiant d'un léger sourire. Puis elle disparut, il regarda au sol et vit le chat de sa tante au milieu de la chambre. C'était comme ça depuis l'accident, il la voyait. Plus le temps passait plus elle grandissait. Restant toujours dans ses pensées. Elle sa soeur.

    [ Si mon personnage peut être aveugle: ]
    C'était comme si cet accident l'avait rendu aux portes de la folie. Pourquoi la voyait-il ? C'était une torture qu'il ne supportait pas. Son esprit était-il sain ? Ou avait-il toujours rêvé la vie de sa soeur ? C'était trop dur pour Tristan. Le temps passa. Sa vision, elle changea radicalement. Une sorte de blocage psycologique. A chaque fois qu'il la voyait, sa vue baissée. Jusqu'à tomber dans le noir totale le jour de ses 11 ans. En deux ans il avait totalement perdu la vue. Les médecins étaient tous d'accord sur une chose. Ce n'était pas parce que ses yeux avaient lâché mais c'était lui, Tristan. Il pouvait retrouver la vue, mais c'était comme faire un pas pour tomber au fond du trou. Il deviendrait fou. Car il voyait une personne qui était morte, une personne qui le hantait pour lui rappeler tout ce qu'il avait perdu ... Son Ouïe se développa un petit peu plus que la normal à cause du fait qu'il soit aveugle. Tristan se repère grâce à ça. Cependant, comme sa cécité n'est que Psycologique, Tristan arrive à certain moment très particulier a distingué quelque forme. Ce n'est pas réellement voir, seulement quelques des livres intéressants."touches blanches dans l'obscurité qui est son quotidien. Cependant, ce n'est pas ce genre de choses qu'il lui permettrait de lire, de profiter des paysages et même de savoir s'il y a quelque chose au sol, il ne distingue que de temps en temps les mouvements de certaines personnes.


Alex'
*« Le seul moyen de se délivrer d'une tentation, c'est d'y céder. Résistez et votre âme se rend malade à force de languir ce qu'elle s'interdit. »

    âge 17 ans
    temps de connexion 4/7
    comment as-tu connu le forum et comme le trouves-tu google, je le trouve sympa ^^
    votre personnage est-il un personnage vacant Non
    personnalité sur l'avatar Luke pasqualino
    Code:
    Luke Pasqualino [color=lightblue]►[/color] [i]Tristan A. Stevensen[/i]


Dernière édition par Tristan A. Stevensen le Mar 4 Aoû - 18:28, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tristan A. Stevensen

avatar

Masculin nombre de messages : 4
age : 25
pseudo : Vert-pomme
date d'inscription : 03/08/2009

Pensine
année du personnage: 6 ème année
animal: Abys' - Chat de 2 ans -
notes: correcte

MessageSujet: Re: Tristan A. Stevensen_ Le monde est un grand bal où chacun est masquée_ 10o%   Lun 3 Aoû - 1:54

J'ai fini *_*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tristan A. Stevensen

avatar

Masculin nombre de messages : 4
age : 25
pseudo : Vert-pomme
date d'inscription : 03/08/2009

Pensine
année du personnage: 6 ème année
animal: Abys' - Chat de 2 ans -
notes: correcte

MessageSujet: Re: Tristan A. Stevensen_ Le monde est un grand bal où chacun est masquée_ 10o%   Mer 12 Aoû - 1:30

Allo ??? J'ai fini depuis 9 jours !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tristan A. Stevensen_ Le monde est un grand bal où chacun est masquée_ 10o%   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tristan A. Stevensen_ Le monde est un grand bal où chacun est masquée_ 10o%
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le monde est un grand bal où chacun est masqué. Galatéa & Wael
» Le monde est un grand bal où chacun est masqué... [Akinoshi Elma]
» Licinia ?Le monde est un grand bal où chacun est masqué
» "Le monde est un grand bal, où chacun est masqué." - Agent Teal [FINOUSH ~]
» Le monde est très grand et pleins de contrées magnifiques [Ozvan]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hominum Revelio :: 

l'administration

 :: poudlard express
-
Sauter vers: